top of page
Mont-Blanc

Le Mont-Blanc occidental et ses chemins secrets

Probablement le trek le plus sauvage et l'un des plus techniques dans le massif du Mont-Blanc ! Il nous emmènera au plus près du chemin emblématique qui permet aux alpinistes de faire l'ascension du Mont-Blanc. Nous découvrirons des cols et passages fréquentés uniquement par les chamois et les bouquetins, dans des décors vertigineux et de toute beauté. La sensation d’être privilégiés et seuls au monde face à ces géants de glace sera belle et bien présente.

DURÉE
HÉBERGEMENT
TAILLE DU GROUPE
LIEU DE RDV
À PARTIR DE

5 jours

Refuges

4 à 12 personnes

Saint-Gervais

570€/personne

PROCHAINS DÉPARTS

3-7 septembre 2024

On aime :

La technicité de ce trek, au plus près des glaciers du Mont-Blanc

L'itinéraire complètement sauvage, très peu fréquenté

La montée avec le mythique tramway du Mont-Blanc

Venez, si...

Vous cherchez un parcours très sauvage, avec du dénivelé supérieur à 1500m par jour. Vous n'avez pas peur des passages un peu aériens, et êtes prêt à suivre le guide en partant très tôt le matin.

VOUS ÊTES ENTRE DE BONNES MAINS

Jacques

Guide de moyenne montagne, médecin urgentiste et secouriste spécialisé en pathologies d'altitude, Jacques encadre des groupes trekking et prépare les expéditions.

Damien

Responsable général des séjours d'Explore Aventure, Damien est avant tout guide de moyenne montagne et médiateur en astronomie.

Jour par jour

JOUR PAR JOUR

JOUR 1 : Gare de Saint-Gervais - Refuge du Nid d’Aigle

Rendez-vous à la gare de Saint-Gervais. Nous commencerons notre trek en prenant de la hauteur sur plus de 1000m de dénivelé, grâce à l'historique train à crémaillère du Mont-Blanc. Arrivés au col de la Voza à près de 1660m d’altitude devant un panorama grandiose, il sera temps de mettre les sacs sur le dos pour aller chercher rapidement les sentiers sauvages qui nous mèneront en altitude.

Le chemin, plutôt facile au départ, prendra une allure plus sauvage au fil de la montée. Après le mont Lachat, quelques passages sportifs et plus délicats seront à prévoir jusqu’à la cabane des Rognes. Là-haut à plus de 2770m d’altitude, deux options s’offrent à nous : la première, récupérer des efforts de la montée avec une bonne pause sur les rochers ; la deuxième s’adresse aux plus courageux qui pourront faire un aller-retour pour rejoindre le pied du glacier de Tête Rousse et la voie normale de l’ascension du Mont-Blanc. De là-haut, perchés à 3150m d’altitude, nous dominons la vallée et tutoyons un haut lieu de l’alpinisme mondial.

Fin du parcours en redescendant au refuge du Nid d’Aigle où nous aurons sûrement l’occasion d’observer des bouquetins, bien présents dans ces hauteurs.

Environ 1500m de dénivelé positif, 6h de marche.

 
JOUR 2 : Refuge du Nid d’Aigle - Refuge de Miage

Départ du refuge dans une ambiance de haute montagne. Nous longerons le glacier de Bionnassay et son impressionnante moraine. Devant nous, la face nord de l’aiguille de Bionnassay est impressionnante, ce décor de haute montagne, glaciaire et minéral, contraste avec la verdure des alpages en contrebas. Cette belle descente de près de 700m de dénivelé nous laissera entrevoir la montée qui nous attend jusqu’au magnifique col de Tricot.

Arrivés au col, nous proposerons aux plus courageux de faire l’ascension du mont Vorassay tout proche en aller-retour. Le reste du groupe pourra se prélasser dans un alpage verdoyant. Notre chemin prendra un caractère plus sauvage en direction du refuge de Plan Glacier et nous serons, une fois de plus, au plus haut des glaciers et de la face nord des dômes de Miage.

Paysages grandioses durant la descente jusqu’au refuge. Journée intense et exceptionnelle dans un décor de rêve. 

Cette deuxième journée est sans nul doute l’une des plus belles de ce trek.

Environ 1350m de dénivelé positif, 7h de marche.

 
JOUR 3 : Refuge de Miage - Refuge des Prés

Cette journée de transition permettra à chacun de marcher en récupérant un peu des 2 jours précédents. Nous cheminerons entre alpages et forêts fraiches jusqu’au village des Contamines au fond de la vallée. Nous pourrons alors profiter du bord de rivière pour nous rafraichir durant la pause pique-nique. Pendant quelques kilomètres, nous emprunterons le GR du Tour du Mont-Blanc, nous ne serons pas seuls à marcher ! Cette fin de vallée est vraiment belle : le GR emprunte un chemin millénaire, la voie Romaine passe le long de la très belle église de Notre-Dame de la Gorge et continue en remontant la forêt, surplombant une petite gorge très sauvage et préservée.

Nous finirons notre journée en nous échappant du GR pour regagner les alpages au-dessus du vallon jusqu’au refuge des Prés, où nous attendent deux super gardiennes : Adeline et Céline.

Environ 1200m de dénivelé positif, 6h de marche.

 
JOUR 4 : Refuge des prés - Refuge de Robert Blanc

Nous partirons au petit matin pour rejoindre le GR du fond de vallon et continuer en direction du col du Bonhomme. Nous quitterons bientôt le sentier fréquenté du Tour du Mont-Blanc pour se diriger en direction des jolis lacs Jovet. Après une petite pause bucolique au bord de l’eau, nous aurons en ligne de mire le col sauvage d’Enclave. L’itinéraire se fera plus sauvage et très peu fréquenté. Un monde minéral apparaitra avec certains passages légèrement aériens, mais sécurisés. Magnifique panorama sur les massifs montagneux et la vallée des Glaciers.

Nous continuerons notre cheminement à travers les rochers jusqu’au refuge de Robert Blanc, petit repère de chaleur dans la montagne pour les alpinistes désireux de fréquenter des itinéraires de haute montagne plus sauvages...

Environ 1200m de dénivelé positif, 6h de marche.

 
JOUR 5 : Refuge de Robert Blanc - Parking de la vallée des Glaciers

C’est la dernière journée de randonnée. Il est temps de quitter ce refuge de haute montagne pour rejoindre la frontière italienne par des sentiers de chamois…

Aujourd’hui, pas vraiment de montée : nous traverserons la montagne en contrebas de l’aiguille des Glaciers pour rejoindre le col de la Seigne. Haut lieu de passage du Tour du Mont-Blanc, d’ici, nous pouvons contempler une bonne partie du sud du massif du Mont-Blanc jusqu’aux cimes des Grandes Jorasses.

Il sera temps pour notre petit groupe de redescendre tranquillement jusque dans le fond de la vallée où notre transport nous attendra.

Environ 100m de dénivelé positif, 3h de marche.

Informations pratiques

INFORMATIONS PRATIQUES

HÉBERGEMENT

Refuges

REPAS
TRANSPORT

Repas chauds et pique-niques

Tout compris au départ de Saint Gervais

bottom of page